Le café moderne


Le « Café Moderne » est l’un des plus anciens commerces existant encore sur la commune. Son ouverture date de 1925. Il est surtout connu à Aubière sous le nom de « Café Barbacane », son propriétaire.

Il a abrité de nombreuses manifestations aubiéroises et il est devenu le siège de plusieurs associations, notamment la Pédale Aubiéroise, l’association cycliste de la commune. Bon nombre de jeunes, aujourd’hui sexagénaires et plus, se sont retrouvés autour du comptoir et du babyfoot.

Auparavant, la maison appartenait à Guillaume Gioux, Aubiérois célèbre qui a écrit un « Traité de la viticulture dans le Puy de Dôme » en 1920. Il mourut à Aubière en 1921.