Tri des biodéchets


A partir du 1er janvier 2024, la loi du 10 février 2020 relative à la lutte contre le gaspillage alimentaire pour une économie circulaire (AGEC) évolue et prévoie une généralisation du tri à la source des biodéchets.

.
Concrètement, qu’est-ce-que cela signifie ?

Cette évolution de la loi prévoit d’apporter à tous les Français une solution de tri des restes alimentaires pour valoriser leurs biodéchets en biogaz ou en compost, utiles pour l’économie circulaire des territoires.

Chaque collectivité doit donc étudier et identifier les solutions les plus pertinentes pour trier les déchets alimentaires à la source et s’assurer que ceux-ci pourront être valorisés.

Clermont Auvergne Métropole n’a pas attendu la mise en place de cette loi pour proposer à ses usagers des solutions de tri de leurs déchets alimentaires, puisque la collecte en porte-à-porte est mise en place depuis 2009 en zone pavillonnaire et pour la restauration collective. D’autres solutions existent, comme le compostage.


Qu’est-ce qu’un biodéchet ? 

Les biodéchets sont les déchets de préparations de repas, les restes alimentaires, les papiers souillés, et les déchets verts en petite quantité..

.

La collecte des biodéchets

Il existe 2 solutions pour collecter les biodéchets sur le territoire métropolitain :

  1. Les bacs de collecte en porte-à-porte
    Reconnaissables à leur couvercle couleur vert d’eau, des bacs de collecte sont dédiés aux biodéchets. Le contenu de ces bacs est collecté par un camion et conduit au pôle de valorisation Vernéa où il sera méthanisé (transformation en biogaz) afin de produire de l’énergie. Le résidu de déchets sera lui composté pour être réutilisé.
    .
  2. Les points d’apport volontaire (“abris-bacs”)
    Des points d’apport volontaire appelés “abris-bacs” seront également expérimentés à partir de l’hiver 2023 sur le territoire pour certains immeubles, en centre-bourg et en déchetterie. Chaque installation sera accompagnée d’une information auprès des habitants du secteur.
    Le contenu de ces bacs sera lui aussi collecté et conduit au pôle de valorisation Vernéa.

La métropole accompagne ses usagers dans la démarche de compostage grâce à la mise à disposition de composteurs individuels pour toutes les maisons avec jardin, à l’installation de composteurs partagés en pieds d’immeubles, en ville et dans les centre-bourgs.
Les demandes de composteurs individuels enregistrées en 2023 sont en cours de distribution. Les nouvelles demandes seront possibles à partir de février 2024.

.

Pour les personnes qui ne bénéficient pas encore d’une solution pour trier leurs biodéchets (collecte ou compostage), les déchets alimentaires doivent être jetés dans le bac des déchets non recyclables (bac à couvercle noir), emballés dans un sac (ne pas les jeter directement en vrac).

 


Plus d’informations 
Clermont Auvergne Métropole – Direction Gestion des déchets
04 63 669 669 – dechets@clermontmetropole.eu

https://www.clermontmetropole.eu