[COVID-19] – Phase 3 du déconfinement


Un assouplissement des règles, mais des mesures sanitaires toujours applicables

Un déconfinement progressif a pu être mis en place à Aubière par un travail soutenu de multiples acteurs. Parmi les dossiers les plus significatifs : la reprise d’activité des services municipaux et de l’accueil en Mairie le 11 mai, la réouverture des écoles et des crèches le 18 mai et la reprise du marché dominical le 24 mai.

La visibilité, à l’échelon local de la 2ème phase du déconfinement en date du 2 juin, a été la réouverture des bars et restaurants, essentielle pour leur survie économique et nécessaire à l’animation de la ville.

Le parc Franck BAYLE est à nouveau ouvert au public et c’est maintenant au tour des gymnases d’accueillir les associations sportives pour les entraînements.

Chaque lieu, chaque activité, fait l’objet d’un protocole spécifique. C’est le cas avec la phase 3 du déconfinement qui prévoit un retour obligatoire à l’école le 22 juin, selon les règles de présence normales, en raison de la baisse du niveau de circulation du virus et des données rassurantes concernant sa transmission chez l’enfant.

De nouvelle règles de distanciation physique ont ainsi été fixées par le protocole sanitaire de l’éducation nationale. A la différence des écoles maternelles où les règles se sont grandement assouplies, les écoles élémentaires doivent maintenir la plus grande distance possible entre les élèves.

Les services municipaux continuent de s’adapter à cette nouvelle phase du déconfinement avec la mise en œuvre de aménagements nécessaires à l’accueil des enfants, la poursuite des ménages et de désinfections quotidienne, la réorganisation des services de restauration, la réouverture des accueils périscolaires (matin et soir) pour tous et enfin le maintien des garderies et des accueils loisirs des mercredis.

Enfin et dès à présent, le service enfance jeunesse, prépare l’accueil des enfants au centre de loisirs pendant les vacances d’été. Cette ouverture se fera dans le respect des mesures et des recommandations édictées par le Ministère de la Jeunesse et des Sports.

Restons vigilants ! Le virus n’a pas disparu, les règles de distance physique et les gestes barrières sont donc toujours d’actualité : n’oublions pas de continuer à les appliquer.