Moustiques potentiellement vecteurs de maladies


Un arrêté préfectoral relatif à la lutte contre les moustiques potentiellement vecteurs de maladies a été pris le 6 mai 2019.

Cet arrêté souligne en autre :
– que le département est dans une zone pour laquelle la vigilance s’impose,
– que des organismes ont reçu habilitation pour la surveillance et le traitement, avec possibilité d’accès aux propriétés privées (après information des propriétaires),

Les bons réflexes :
– supprimer les lieux dans lesquels les moustiques peuvent se reproduire (eaux stagnantes…),
– prendre les mesures de protection notamment pour les enfants (crème…),
– surveiller une baisse de forme et ne pas hésiter à consulter son médecin ou le centre  hospitalier.

Retrouvez ci-dessous l’arrêté préfectoral ainsi qu’une plaquette d’information