Déchets végétaux


Le brûlage à l’air libre des déchets verts : c’est interdit !

Au-delà des possibles troubles du voisinage générés par les odeurs et la fumée, ainsi que les risques d’incendies, le brûlage à l’air libre, de déchets dits « verts » produits par les particuliers et assimilés à des déchets ménagers, émet de nombreux polluants (particules fines, dioxine…). Ainsi, il est notamment interdit de brûler dans son jardin, l’herbe issue de la tonte de pelouse, les feuilles mortes, les résidus d’élagage, les résidus de taille de haies et arbustes, les résidus de débroussaillage, les épluchures. Les déchets verts doivent être déposés en déchetterie ou dans le cadre de la collecte sélective. Vous pouvez également en faire un compost individuel. En cas de non respect de cette interdiction, une contravention de 3ème classe (450€) peut être appliquée (arrêté préfectoral du 2 juillet 2012 et art. 84 du règlement sanitaire départemental).

En résumé, ne brûlez pas vos déchets verts, valorisez-les !