Arnaque au rétroviseur : seniors, attention aux escrocs !


L’imagination des escrocs est sans limite. On connaissait les faux vendeurs en gilet fluo aux principaux carrefours de la commune, le démarcheur malhonnête… Voici maintenant l’escroc au rétroviseur cassé.

Depuis quelques jours, ces arnaqueurs d’un nouveau genre sévissent sur le territoire communal et la Police municipale lance un appel à la vigilance aux automobilistes, notamment les seniors.

Voici en quoi consiste cette technique dite du rétroviseur soi-disant cassé qui fait surtout des victimes parmi les personnes âgées. L’escroc, un automobiliste malveillant, vous arrête en prétextant que vous avez accroché et donc cassé son rétroviseur. Il se charge ensuite de faire semblant d’appeler votre compagnie d’assurance, qui est évidemment la même que lui… Au bout du fil, un complice se fait passer pour un agent de votre assurance et explique que si vous lancez une procédure pour faire marcher vos assurances, cela vous coûtera très cher. Mieux vaut alors, selon ce faux assureur, vous arranger à l’amiable, sans remplir de constat. Et cela passe donc par une transaction d’argent liquide, que la victime de l’escroquerie ne risque pas de revoir par la suite.

Il est donc très important d’adopter de bons réflexes pour éviter de tomber dans le piège. Dans tous les cas établissez un constat quelque soit l’accrochage et ne donnez pas d’argent liquide. Ne laissez pas non plus votre interlocuteur appeler votre assureur. Si l’affaire prend une tournure douteuse, appelez vous même immédiatement la police municipale (04 73 44 01 08 ou 06 16 37 47 50) ou la police nationale (17 ou 112). Ce simple appel en a fait fuir plus d’un !

 

Quelques conseils avisés:

  • Sensibilisez les personnes âgées de votre entourage à cette technique de vol par ruse.
  • En cas d’accident, établissez toujours un constat, quel que soit l’accrochage sur la voie publique
  • Ne donnez jamais d’argent liquide.
  • Si vous souhaitez contacter votre assureur, composez vous-même le numéro qui figure sur votre attestation d’assurance.
  • En cas de doute, faites le 17 (pensez à relever l’immatriculation et le modèle de voiture des escrocs).