Aubière au chevet de ses arbres


Les arbres malades, abîmés ou morts sont de véritables dangers pour les passants. Les branches ou les troncs affaiblis risquent de se briser et d’engendrer de graves dégâts humains et matériels. C’est pourquoi le service des espaces verts assure un suivi régulier du patrimoine arboricole (essence, état de santé, etc.).

Comme tous les être vivants, les arbres ont un cycle de vie et sont sensibles aux attaques biologiques comme aux attaques du temps, notamment en milieu citadin. L’espérance de vie d’un arbre en ville est réduite de moitié par rapport à ses congénères des forêts et campagnes.

 

Le service espace verts de la Ville est en permanence au chevet de ses arbres, surveillant leur état, leur vieillissement, les attaques ou maladies qu’ils subissent… En ce début d’année, le service a du abattre un certain nombre d’arbres fragilisés et présentant des risques de chute.

Dans la continuité des pratiques environnementales (niveau 3 de la charte d’entretien des espaces publics et le label 2 fleurs des villes et villages fleuris) qui imposent des efforts importants en matière d’aménagement urbain et paysager du cadre de vie, ces arbres seront remplacés par des essences mieux adaptées aux différentes contraintes et nécessitants des tailles moins fréquentes. Lorsque les fosses d’arbre sont inadaptées (trop petites, trop proches des propriétés, …) les arbres pourront être remplacés par des végétaux plus petits (arbuste, plantes, …) ou la fosse sera supprimée.

Ces travaux s’étaleront jusqu’au printemps et commenceront par le dessouchage des troncs.